Valence d’Agen concours doublette 7 sept 2013

lundi 9 septembre 2013
par  Charles Mandou
popularité : 13%

L’espoir bouliste de Valence d’Agen organisait au boulodrome du Gipoulou le traditionnel Challenge Lucien Le Gall en doublette.

Arrivant sur les lieux des débats, je voyais joueurs et bénévoles s’affairaient à pratiquer des rigoles autour des terrains afin d’en évacuer l’eau.

Dans la nuit des trombes d’eau étaient tombées sur la ville dues à n’en pas douter à la transformation du micro climat conséquence de l’implantation des sentinelles nucléaires, inondant caves et sous sols et donc les aires du boulodrome.

La météo était très incertaine et malgré ça, les 64 doublettes inscrites venant de toute la région de Midi-Pyrénées, d’Aquitaine et Languedoc-Roussillon, représenté par un Canouhard (habitant de Canohès- 66) associé à Claude le Valencien, se présentaient au graphique.

Le bougre, il aurait pu amener avec lui des canoës hards qui auraient permis à certains pointeurs de ne pas prendre l’eau et d’éviter de se noyer sur certains jeux ! Les pompiers avaient fort à faire ailleurs !

Je voyais aussi arriver Gérard et ses coéquipiers Figeacois dans une rutilante béhème comme qui dirait Alexandre-Benoît et qui deviendra le lendemain une béhème meuh, meuh !

Le concours démarrait avec un peu de retard dans la matinée de samedi sous les yeux de l’arbitre régional Christian Fontanet et des nuages menaçants.

Il en sera ainsi toute la journée avec des ondées plus ou moins fortes où l’on voyait fleurir de temps en temps des parapluies et vêtements de pluie divers et variés !

Les parties de poule s’achevaient aux alentours de midi où la plupart des joueurs se retrouvaient à la buvette autour du verre de l’amitié avant de prendre le repas concocté par le club.

Elles reprenaient en début d’après-midi pour se terminer fort tard dans la soirée dans des conditions de luminosité très limite pour certaines sorties de poules du concours général et les 16ème du concours complémentaire.

La soirée se terminait autour d’une paella pour tout ce petit monde, à la baloche ensuite car c’était la fête aussi et … !

Pour ceux dormant sur place chez l’habitant ou non, l’angoisse montait pour certains en ne voyant rien venir lors des remises des clés par Stéphane, dont Gérald qui commençait à se ronger les sangs et se faire un sang d’encre, à tel point qu’après une petite nuit hallucinogène et hippie du temps jadis, il s’exclama au réveil : allo, allo !

Lucy in the sky !!!

Le dimanche matin dès 8 heures, les 8èmes de finale des deux concours commençaient sous les mêmes conditions climatiques de la veille, ciel très nuageux et menaçant.

La béhème de Gérard trônait au milieu de la place, portières fermées. Il cherchait désespérément ses clés.

A l’évidence, la béhème était fermée de l’intérieur. Elle était devenue une béhè meut pas et son proprio d’appeler un ami, sous les quolibets de ses coéquipiers, pour faire le voyage aller et retour pour récupérer les clés de la voiture.

On s’en souviendra longtemps dans les chaumières au bord du Lot de celle la !

A moins que ce ne soit, de sa part, un stratagème pour prolonger son séjour et savourer l’hospitalité des Valenciens. Ah, le coquin !

Avant la fin des 8èmes, le vent frais se levait et la pluie revenait. La dernière partie en cours Marie-Andrieu s’achevait sous la pluie diluvienne.

Entre temps, Stéphane avait annoncé la poursuite des concours au boulodrome couvert et la buvette suivait aussi la gaie bouliste avant la gaie parade de l’après-midi dans les rues de la ville.

Claude Groussole et « Canouhard » ( je ne sais pas son nom, je ne le lui ai pas demandé mais je le connais de vue, qu’il veuille bien excuser mon incivilité) battu par Dupin (Mauzac-24) et Fabrice Bruyneel associé à Gérard Fraunié par Micka Focht et Alain Rosset, il n’y avait plus de Valenciens en course.

Les quarts opposaient Mikaël Coulon à Gilles Cannizzo, Michel Andrieu- Jean-Pierre Laroche à Micka Focht-Alain Rosset, De Stéfani à Gajan et Dupin à Boumédienne.

L’après-midi, Micka Focht et Daniel Dupin se qualifiaient pour la finale en battant respectivement Alain De Stéfani et Michaël Coulon.

Daniel Dupin (Mauzac) l’emportait en finale aux dépens de Focht (Le Vernet).

En finale du concours complémentaire, après le jet du but au demeurant très stylé par Fabrice Bruyneel, Damien Suire et Michel Beau (ASCA 65) battaient Jean-Claude Orliac et Alain Cuny (Muret, St-Jory -31).

Très belle compétition, très bonne convivialité et très bon accueil troublée par des conditions climatiques exécrables.

Dommage pour les organisateurs mais ils n’y sont pour rien et félicitations à tous les bénévoles qui travaillent dans l’ombre et qui ont su s’adapter aux imprévus.

Charles Mandou


titre partenaires

Cliqué ici

PNG

JPEG

PNG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG